Subvenir aux miracles - Victoire de Changy

Découvrez la lumineuse robe de mariée tissée en fibres optiques, sous le regard de Victoire de Changy et explorez le lien que nous tissons avec nos vêtements.
-{{ Math.floor(lowestprice.prices.user.percent) }}%
-{{ Math.floor(selectedVariant.prices.user.percent) }}%
A partir de {{ lowestprice.prices.user.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix conseillé {{ lowestprice.prices.suggested.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
{{ selectedVariant.prices.user.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix conseillé {{ selectedVariant.prices.suggested.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
En rupture de stock
Derniers articles disponibles
prix hors taxe
Vendu par Musée des Confluences

Description

Le costume, la tenue, la fringue, le linge, la parure, les affaires, les effets... Quel lien entretenons-nous avec nos vêtements, enveloppe indissociable de notre quotidien, qui nous accompagne de la naissance à la mort et conditionne une partie de notre rapport au monde ? Qu'il s'agisse de se costumer pour se protéger de l'extérieur, jouer un rôle social ou simplement se vêtir pour se mettre en valeur, les vêtements que l'on porte agissent comme la caisse de résonnance de notre existence.
Confrontant les pratiques et les points de vue, Victoire de Changy déploie, à partir d'une robe de mariée unique, une réflexion sensible et délicate sur le rapport que l'on entretient avec nos garde-robes et leur évolution selon les moments de la vie. Elle tisse également, un parallèle entre l'élaboration d'un texte et d'un textile, l'un comme l'autre requérant un soin, une attention et une connexion particulière à ce qui nous entoure.

L'auteur :
Victoire de Changy est née en 1988 à Bruxelles, où elle réside toujours et travaille dans le milieu de la poésie et de la littérature.
Elle a publié deux romans : Une dose de douleur nécessaire (Autrement, 2017), finaliste du prix Rossel, et L'Île longue (Autrement, 2018), finaliste du Prix Européen de Littérature, ainsi qu'un recueil de poésie, La paume plus grande que toi (L'Arbre de Diane , 2020). Aux éditions Cambourakis, elle a publié avec Marine Schneider L'ours Kintsugi, finaliste du prix Sorcières, et Le Bison Non-Non .

Informations sur le produit

Caractéristiques

Éditeur : Musée des Confluences / Cambourakis
Auteur : Victoire de Changy
Collection : "Récits d'objets" dirigée par Hélène Lafont-Couturier et Cédric Lesec
Langue : français
Reliure : broché
Format : 14 × 18 cm
Poids : 0.108 Kg
Lieux de vente : Librairie-boutique du musée des Confluences et réseau des librairies
Nombre de Pages : 69
EAN
9782366246728