Oraison bleue - Bérengère Cournut

Découvrez une azurite de la « mine bleue » de Chessy, sous le regard de Bérengère Cournut et interrogez notre rapport au minéral et à la Terre.
-{{ Math.floor(lowestprice.prices.user.percent) }}%
-{{ Math.floor(selectedVariant.prices.user.percent) }}%
A partir de {{ lowestprice.prices.user.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix conseillé {{ lowestprice.prices.suggested.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
{{ selectedVariant.prices.user.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix conseillé {{ selectedVariant.prices.suggested.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
En rupture de stock
Derniers articles disponibles
prix hors taxe
Vendu par Musée des Confluences

Description

Si on ne peut véritablement faire parler les pierres, au moins peut-on s'efforcer de parler d'elles, de ce qu'elles nous évoquent, des souvenirs qu'elles ravivent et des bienfaits qu'elles procurent. Ainsi Bérengère Cournut s'attache-t-elle à « comprendre ce qui se joue dans notre rapport au minéral et, plus largement, à la Terre que nous roulons sous nos pas, aux secrets enfouis dans ses profondeurs. »
S'adressant à un ami récemment disparu qui vouait une véritable passion aux pierres, elle esquisse par petites touches la mémoire de cet homme et la manière dont sa fascination pour les minéraux avait transformé son rapport au monde, jusqu'à faire résonner en elle-même des sensations et des questionnements remontant à l'enfance. Opposant la brièveté de l'existence humaine à la vie longue des pierres, elle traque les couches d'histoire et de géographie dont elles sont porteuses, la poésie qu'elles recèlent de même que les infinies possibilités de transformation et de régénération qu'elles véhiculent, remède potentiel à la folie qui guette insidieusement.

L'auteur : Bérengère Cournut, née en 1979, a grandi dans les Yvelines, entourée d'eau et de collines. À quinze ans, elle quitte ce paysage pour Paris, où elle étudie les lettres, devient un temps secrétaire du traducteur Pierre Leyris, puis correctrice dans l'édition et dans la presse. En 2014, elle accompagne son mari universitaire à Besançon et, à nouveau entourée d'eau et de collines, donne naissance à trois enfants. Parallèlement à cette vie déjà trépidante, elle explore des territoires aussi lointains qu'intimes qui finissent en livres, en autres vie rêvées, parmi lesquelles Née contente à Oraibi (Le Tripode, 2017), De pierre et d'os (Le Tripode, 2019/prix du roman Fnac, prix Libr'à nous, prix Marcel-Aymé), Élise sur les chemins (Le Tripode, 2021), Zizi Cabane (Le Tripode, 2022).

Informations sur le produit

Année de Publication
2022
Caractéristiques

Éditeur : Musée des Confluences / Cambourakis
Auteur : Bérengère Cournut
Collection dirigée par Hélène Lafont-Couturier et Cédric Lesec
Reliure : broché
Dimensions
14 × 18 cm
Nombre de Pages
62
EAN
9782366247190